AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aislinn A. Aberlin
Amazone rougissante †

avatar

Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 296
Age : 28
Doublon : Liad'
Métamorphose : Gamine

Feuille de personnage
Tell me more:

MessageSujet: Description des lieux   Mar 8 Sep - 22:14

La Forteresse
...


On pourrait s’attendre à ce que la Fédération soit une grande organisation et donc, en tant que telle, ait son siège dans de beaux locaux. On pourrait croire que les salles sont grandes, lumineuses, que les sièges sont confortables et le mobilier de bonne qualité. Le réconfort après l’effort. Oui, on pourrait. Mais la Fédération n’est pas un de ces organismes au sein desquels l’argent abonde. Ici, on combat et on souffre. Toujours. Alors les pièces sont froides, on va on vient, et si on trouve parfois quelques objets personnels, quelque photos, les lieux restent assez sobres. Non, la Forteresse n’a à voir avec son nom que son aspect quasiment imprenable. Entre sous sols-et surface, elle se disperse en une poignée de bâtiments discrets, probablement des anciens bureaux, habilement reliés.


Accès Catacombes

On parle souvent de la Tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe et des Champs Elysées. C’est ce qui est visible, à la surface. Mais ce que l’on ne voit pas est souvent tout aussi impressionnant. Ce que l’on ne voit pas peut être dangereux ou protecteur, suivant votre camp. C’est le cas des catacombes de Paris. Infime partie des carrières souterraines, elles sont la partie supérieure de l’iceberg. Car les anciennes carrières serpentent sous tout Paris sur plus de 280 kilomètres. Alors forcément, lorsque l’on veut gagner un lieu secret ou semer un ennemi, c’est idéal. On y trouve quelques étranges réunions, et surtout, de multiples voies d’accès à la forteresse a demi immergée, criblées de pièges repoussant vampires et transfuges.


Salle de Réunion

Enfouie sous la terre, derrière une porte ordinaire, semblable à toutes les autres, se trouve la seule pièce qui n’a rien à voir avec l’ensemble des installations. Ici, confort et luxent se côtoient dans une atmosphère intemporelle. Pas de néons blancs mais un lustre qui pend au dessus d’une grande table moderne. La technologie est ici mêlée à l’art pour un résultat assez impressionnant, et on se demande si c’est réellement le même lieu. Centre de commande de toute la Forteresse, il se doit d’être particulier, protégé et, forcément, puisqu’il accueille les plus grands, d’un autre standing que les salles communes semées ici et là.


Salle commune

Ce n’est pas en réalité une salle mais plusieurs, puisqu’avec le souci de discrétion, une salle commune à tous les membres aurait été impossible. Aussi, disséminées dans les étages, on trouve quelques petites pièces simples, à peine meublée. Si on s’y repose, on n’y reste pas, et il suffit souvent d’un ou deux canapés, d’un peu de musique ou d’une télévision pour décompresser. Eclairées par des néons, les salles communes restent cependant assez froides et impersonnelles, malgré les quelques photos et autres bibelots que l’on y trouve. Parce qu’on n’y vit pas, d’une part, mais aussi parce que personne n’est jamais dans la même, au gré des envie et des compagnons, et que les biens se gardent sur soi.


Arsenal

L’arsenal, c’est une petite pièce, une réserve pas beaucoup plus grande qu’un placard à balais où sont entreposées les armes de la Fédération, à tout le monde et à personne à la fois. Une ampoule pend au bout d’un fil nu, éclairant les stocks d’armes à feu, d’armes blanches, bottle-flammes et autres objets redoutables en argent. Ici vous trouvez tout, et même si la plupart des chasseurs ont leurs propres armes, c’est le passage obligé avant chaque mission. La boutique d’armes à plus petite échelle, en libre service et gratuit. Bien qu’insignifiante par rapport à la Forteresse dans son ensemble, cette pièce, accolée à la salle de combat, compte certainement parmi les plus importantes. Ici, on voit que la guerre est partout, qu’il faut se battre ou mourir. Bienvenue à Paris.


Salle de Combat

Vous êtes ici sous terre dans, très certainement, la plus grande salle de la Fédération. Si tout à été fractionné, disséminé, cette ancienne cave a conservé sa superficie première pour accueillir une salle d’entrainement assez conséquente. Des tables de ping-pong aux punching-balls, en passant par les tatamis et une poignée de machines de muscu’, cette pièce rappelle à tous qu’on est jamais assez fort, et il est rare de la trouver vide. A droite, on y trouve une alcôve insonorisée pour les entrainements de tir et, derrière une petite porte, les douches. Pas de jets de massages ou autres merveilles de détente, mais il y a de l’eau, du savon, et c’est bien suffisant.


Les Couloirs

Comme dans toute infrastructure qui se respecte, la Forteresse renferme de nombreux couloirs qui, étant tous identiques, peuvent facilement perdre un non initié. Longs et froids, assez étroits pour la plupart d’entre eux, ils sont parcourus de néons les baignant d’une forte lumière blanche. Si l’on a souvent tendance a penser que les toilettes et autres lieux d’hygiène sont révélateurs de la qualité d’un établissement, on peut ici en dire autant des couloirs qui sont à l’image de tout le bâtiment : Impersonnel, utilitaire. L’heure est au combat, pas à l’art déco, et ça se sent.


Les Chambres

Lorsque l’on manque de place, la solution est souvent simple : il faut empiler, entasser, accumuler. C’est le cas pour ces chambres qui, pour être honnête, ressemblent plus à des dortoirs de fortune qu’autre chose. Ici, les lits sont sur trois étages, disposés sur quatre rangées presque à touche touche. On ne dort pas, on s’y repose, et pour ceux qui restent là à temps complet, il y a quelques petites chambres dans les sous sols.


L’Infirmerie

Qui dit combat dit blessés et donc, par extension, infirmerie. Aucun groupe armé ne survit sans une infirmerie et quelqu’un capable d’administrer les soins de bases, c’est certain. La Fédération ne fait évidemment pas exception, et l’infirmerie qu’on y trouve est semblable au reste des locaux. Au rez-de-chaussée, loin de tout accès pouvant être dangereux et suffisamment proche d’un point d’évacuation vers l’hôpital, elle renferme quelques lits ordinaires dont le confort laisse à désirer, elle n’est pas forcément idéale, et le matériel n’est pas toujours suffisant. Mais lorsque l’on s’efforce de se cacher de tous, il faut savoir faire avec les moyens du bord, et la plus part du temps, les médecins ici font très bien leur boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Fallen † :: { La Forteresse }-