AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aislinn A. Aberlin
Amazone rougissante †

avatar

Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 296
Age : 28
Doublon : Liad'
Métamorphose : Gamine

Feuille de personnage
Tell me more:

MessageSujet: Description des lieux   Jeu 10 Sep - 14:50

Territoire Déserté



Il parait que rien ne permet mieux à un quartier de prospérer que d’avoir quelques zones d’ombres où les règles ne sont plus les mêmes. Ruelles, quais, gares, n’importe quoi. Il y a toujours un secteur à éviter de nuit et, dans le cas où toute la ville est peu fréquentable de nuit, en plein jour. Généralement, ce ne sont que deux ou trois rues, mais pour Paris aujourd’hui, c’est tout un quartier déserté qui fait office de coupe-gorge. Vous y trouverez de tout, des adolescents un peu naïfs au vampire de base, y achèterez aussi ce qui ne se trouve pas dans les lieux habités, ou moins facilement : drogues, armes, sang. Les dealers en tous genre trainent ici, entre le mystérieux centre Velmar Evo et une petite boutique d’armes, entre les immeubles délabrés et les chantiers abandonnés. Ici, il est difficile de séparer le vivant du mort, tout prend a peu près la même apparence.


Velmar evo

Du centre Velmar Evo, on ne sait pas grand-chose, si ce n’est qu’on lui doit l’hémofitaline, et donc une chance ne pas systématiquement devenir vampire dès lors qu’un échange sanguin se produit. Et encore, demandez au citoyen moyen, et il risque de vous répondre quelque chose comme « hémoquoi ? ». Comprenez, imaginez un peu la réaction des vampires s’ils découvraient ce que ces humains font dans leur dos ? Aussi le bâtiment, de l’extérieur, ne ressemble à rien. Comme pour la Forteresse ici, la discrétion est la meilleure protection et pour cela, il faut se fondre dans le décor. Velmar Evo n’est donc qu’une ruine parmi les ruines, et il faut entrer pour voir un peu de clarté, de propreté. Mais peu de gens y entrent, et ils en parlent peu. La sécurité avant tout.


Boutique d’armes

Derrière une vitrine miteuse ou quelques armes se battent en duel, derrière le pauvre comptoir, le vendeur peu loquace et les apparences se cachent la véritable boutique, celle du chasseur, que masque une façade plus neutre. Vous êtes ici au paradis du mercenaire et de l’arme ordinaire, et vous y trouverez presque tout, dans la mesure du légal et de la sécurité. Oubliez les armes trafiquées qui vous exploserons dans les mains, les bombes artisanales et autres merveilles douteuses, ici, on ne vend que du vrai, et l’honnêteté est de mise (sauf concernant les prix. Les temps sont durs pour tour le monde). Du poignard au pieu, du révolver moyen au bête fusil de chasse, sans oublier les bottle-flame, devenues presque indispensables pour le chasseur lambda. Vous y trouverez aussi quelques croix et un peu d’eau bénite. Par contre, l’argent n’est vendu qu’en petite quantité, et à un prix exorbitant, pour le précieux métal, voyez plutôt sur le marché noir.


Les Rues

Les portes sont closes, les grilles baissées et les façades sales et assombries par la misère qui règne ici. Bienvenue dans l’autre Paris, plus misérable encore que les ruines ou les hommes et les vampires s’entassent pour tenter de survivre. Ici il n’y a rien, et il suffit d’observer les rues pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts. De nuit comme de jour, on évite de les traverser, mais pour les plus courageux ou ceux, plus malchanceux, qui n’ont pas d’autre choix, vous risquez d’entrevoir la vie dans ce qu’elle a de plus bas et de plus primaires. Ici, personne n’aide personne, la victime pourrait se retourner contre son sauveur. Si vous vous plaigniez de la fâcheuse tendance qu’ont les lampadaires de la ville de grésiller, passez dans ces rues. Ici, rien ne clignote, il n’y a les trois quarts du temps tout simplement pas de lumière.


Terrains Vagues

Les bombes et les conflits n’ont pas laissé que des bâtiments miteux, des épaves qui se dressent le long des rues. Parfois, la guerre n’a rien laissé. Quelques pierres et un peu de terre, et l’herbe, a demi morte comme tout ce qui se trouve ici et qui a recouvert les lieux, la nature reprenant ses droits sur la ville. Dans ce quartier là, les terrains vagues et les vieux chantiers abandonnés gagnent toujours du terrain, abritant tant bien que mal certains humains. Certains sont aussi transformés en zone d’entrainement (et de chasse) par les chasseurs les plus déterminés ou les plus inconscients.


Squats

Rien n’est jamais désert, et ces terres ne font pas exceptions. Passées les premières rues, les premiers murs, vous découvrirez de nombreux squats plus ou moins en bon état. Généralement dans de vieilles carcasses d’immeubles a demi détruits par les bombes, les humains et les vampires qui ne trouvent pas de place ailleurs, ceux destinés à une mort certaine à brève échéance y trouvent un refuge temporaire. Jamais le même pour plus de sûreté. Nous sommes dans les bas fonds, mais ici aussi, il faut dormir, même la peur ne peut pas toujours tenir éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Fallen † :: { Territoire Déserté }-